Mélanie Millette

Professeure

Photo de Mélanie Millette
Téléphone : (514) 987-3000 poste 1335
Local : J-4349
Langues : Français, Anglais
Ce professeur désire s'entretenir avec les médias
Liens d'intérêt
Informations générales

Cheminement académique

Doctorat en communication, Université du Québec à Montréal, 2015.
Maîtrise en communication, Université du Québec à Montréal, 2009.
Baccalauréat en communication, profil télévision, Université du Québec à Montréal, 2003.

Unités de recherche

Projets de recherche en cours

  • Des pratiques aux discours sur la «dé-transition» :pour une compréhension trans-affirmative des phénomènes de transitions de genre discontinuées chez les jeunes avec des parcours trans et de genre non binaire

    Cochercheuse. Annie Pullen-Sanfaçon (Université de Montréal), chercheuse principale. Subvention SAVOIR du CRSH 2020-2025. Depuis une dizaine d'années, on entend de jeunes personnes qui auto-affirment être trans (dont le genre ne correspond pas à celui assigné à la naissance). Afin de vivre conformément à leur identité de genre, certains jeunes effectuent une transition légale, sociale ou médicale. Si la plupart des jeunes semblent poursuivre ces transitions, une petite portion dit avoir ou vouloir « dé-transitionner » ou discontinuer les transitions amorcées. Ce phénomène, bien que très peu documenté dans la recherche scientifique, est largement relayé dans les médias sociaux, les blogs et les articles de presse. Ce projet a pour but de comprendre les discours autour de la dé-transition chez les jeunes afin de mieux la définir. L'objectif est de brosser un portrait de la situation à partir d'une multitude de perspectives, soit celle des jeunes personnes elles-mêmes, celle des professionnel.le.s travaillant en santé trans, et celle véhiculée dans les médias. Ancrée dans une approche trans affirmative fluide et intersectionnelle, l'étude proposera un regard nouveau sur la notion de désistance en prenant en compte l'aspect dynamique et fluide du processus d'affirmation de genre ainsi que les multiples facteurs d'oppression qui peuvent s'imbriquer et interagir avec l'expérience des jeunes trans.

  • Characteristics of individuals self-identifying as "Incels": A content analysis and typology of their relational and sexual representations, and hatred and suicidal thoughts expressed online

    Cochercheuse. Marie-Aude Boislard (sexologie, UQAM), chercheuse principale. Subvention Dév. Savoir du CRSH 2020-2023. This project focuses on Incels (i.e., abbreviated term for Involuntary Celibates1), a population that includes 2 various communities of individuals, mostly men self-identifying as heterosexual, involved in online discussion forums and other social media . Their discourses mostly address experienced challenges or the perceived impossibility in establishing sexual relationships with women. Specifically, this project aims to (1) explore the characteristics of the individuals self-identifying as Incels; (2) examine the distress, hatred, and violence in their discourses, oriented either toward themselves (e.g., suicidality) or others (e.g., most notably, women); (3) test for the existence of Incels sub-groups by developing both a preliminary typology and a linguistic analysis of the distinctive profiles that emerge from the corpus (e.g., suicide- and hatred- related content, misogynistic statements, distress, relational and sexual representations).

  • « Douleurs rebelles. Création littéraire, #douleurchronique et résistance féministe »

    Collaboratrice, Martine Delvaux (Littérature, UQAM), chercheuse principale. Subvention FRQSC 2019-2023. Ce projet a pour objectif d'étudier et de pratiquer l'écriture de la douleur chronique par les femmes. Le champ littéraire, depuis le début du 20e siècle mais surtout depuis 1975 (et l'apparition du mot d'ordre « le personnel est politique »), a vu paraître nombre de récits autobiographiques de celles qu'on appelle des douloureuses chroniques (depuis Woolf jusqu'à Didion): des femmes souffrant de douleurs dites rebelles parce que résistantes aux traitements. Au croisement entre : 1) l'étude d'un corpus composé de récits traditionnels et de micro-témoignages publiés sur les réseaux socio-numériques suivant le dispositif du mot-clic (#moiaussi/#MeToo, par exemple), et 2) la pratique d'une écriture poétique et narrative, ainsi que d'une écriture essayistique concernant la douleur chronique chez les femmes en lien avec la génération de texte associés à des mots-clic (Twitter, Instagram et Facebook), ce projet veut explorer les modes actuels d'expression afin de demander s'il est possible de donner une voix à l'expérience solitaire et silencieuse qu'est la douleur chronique, en particulier quand on la vit en tant que femme.

  • Enquête sur les perceptions des adultes inexpérimentés sexuellement

    Cochercheuse. Marie-Aude Boislard (sexologie, UQAM), chercheuse principale. Subvention Dév. Savoir du CRSH 2018-2021. Ce projet étudie les perceptions sociales et les stigmates touchant les jeunes adultes inexpérimentés sexuellement, à travers les représentations médiatiques des personnages contemporains des séries télévisées et des films, ainsi que dans les médias sociaux où des membres de l'entourage de ces jeunes adultes s'exprime. La question principale de recherche est : Pourquoi les adultes émergents inexpérimentés sexuellement sont-ils stigmatisés ? Stéfany BOisvert est également cochercheuse et Julie Lavigne, collaboratrice.

  • La mise en données de la société

    Cochercheuse. Florence Millerand (communication, UQAM), chercheuse principale. Subvention SAVOIR du CRSH (2018-2021). Ce projet porte sur le phénomène de la « datafication » ou « mise en données » de la société appréhendé du point de vue des enjeux sociopolitiques qu'il soulève. Alexandre Coutant est l'autre cochercheur. Guillaume Latzko-Toth et Claudine Bonneau sont également associés au projet.

  • Médias socionumériques et recrutement aux fins d'exploitation sexuelle des mineures : quelles utilisations, quels impacts, quelles pistes d'intervention?

    Cochercheuse. Catherine Bourassa-Dansereau (communication, UQAM), chercheuse principale. Subvention PAFARC (volet 2) du Service aux collectivités de l'UQAM (2017-2018). Recherche menée en partenariat avec les organismes Prévention Jeunesse de Longueuil et le 2159 et le Service aux collectivités de l'UQAM afin de cerner comment l'usage des méidas sociaux participe du recrutement des jeunes à des fins d'exploitation sexuelle.

  • Visibilité et invisibilité dans les médias sociaux : contre-publics en ligne pour les personnes LGBTQ+

    Chercheuse principale. Financement Relève professorale - FRQSC 2017-2020. Question principale de recherche : Comment la visibilité et l'invisibilité résultant l'usage des médias sociaux des personnes LGBTQ+ participent-elles (ou non) de leur rapport à l'espace public, notamment par la constitution de contre-publics? Questions secondaires, découlant des spécificités identitaires des personnes concernées : Q. 1 : Dans quelles conditions l'expression identitaire des personnes LGBTQ+ participe-t-elle, ou pas, de la constitution de contre-public? Q. 2 : Comment les usages des médias sociaux participent-ils de l'élaboration de « safe spaces » et comment comprendre le rôle de ces espaces dans la constitution des contre-publics concernés ? Hypothèse transversale : Il y aurait un lien entre la recherche d'invisibilité, le besoin d'un « safe space » où s'exprimer, et le premier moment constitutif des contre-publics, celui où des citoyens se retrouvent entre eux.

  • Digital Activism

    Cochercheuse. Anabel Quan-Haase (Western University), chercheuse principale ; Christoph Lutz (University of St. Gallen), collaborateur. Subvention Dév. Savoir du CRSH 2017-2022. Résumé du projet : The proposed project provides further insight into our understanding of how young people engage in social activism by examining the role of social media. Social media has contributed to the transformation of engagement in social activism; social movement organizations (SMOs) have taken advantage of the new possibilities afforded by ICTs by integrating social media into their mobilization and communication strategies. The project has three goals: To learn about digital activism and temporality in activism. To identify the key motivations for participation in digital social activism. To shed light on mechanisms that move participation in digital social activism from being solely digital to other forms of social activism.

Enseignement
Communications
Distinctions
Services à la collectivité

Direction du certificat en communication socionumérique des organisations : https://etudier.uqam.ca/programme?code=4671
Codirectrice de la concentration en médias socionumériques à la maîtrise en communication : https://etudier.uqam.ca/programme?code=1779&version=20143

Comité institutionnel de la refonte des sites Web des Services UQAM
Comité d'experts de la refonte du dossier étudiant (SIGÉ)
Comité du plan stratégique du DCSP
Comité des études de la Faculté de communication
Comité des études du DCSP

Comité scientifique de la 19e conférence internationale de l'Association of Internet researchers (AoIR), Montréal, octobre 2018 : https://aoir.org/conferences/aoir2018/
Codirection du chapitre Technologie et médias émergents (TEM) de l'Association canadienne de communication (ACC), avec Alexandre Coutant (UQAM) et Mél Hogan (Calgary)


Services antérieurs :

Comité d'attribution des bourses de la Faculté de communication (2015-2018)
Comité des diplômé.e.s de la Faculté de communication (2016-2018)
Comité scientifique du Réseau de recherche sur le numérique de l'UQAM (2016-2017)
Comité de régie du vice-rectorat aux services informatiques (2017-2018)

Directions de thèses et mémoires

Mémoires

Publications

Articles scientifiques
  • Luka, M.E. et Millette, M. (2018). (Re)framing big data: Activating situated knowledges and a feminist ethics of care in social media research. Social Media + Society, 4(2), 1–10. http://dx.doi.org/10.1177/2056305118768297.
  • Millette, M. (2014). Contra-público e media sociais: o caso do colectivo francófono taGueule no Canadá de língua inglesa. Estudos Em Comunicaçao – Communication Studies, (15), 61–76. Récupéré de http://www.ec.ubi.pt/ec/15/.
  • Jochems, S., Millette, M. et Millette, J. (2013). Hybridization of engagement practices: Use of communications technology during the Quebec red square movement. Media, Communication and Cultural Studies Association, 6(3), 38–56. Récupéré de http://ojs.meccsa.org.uk/index.php/netknow/article/view/304.
  • Millette, M. (2013). Pratiques transplateformes et convergence dans les usages des médias sociaux. Communication & Organisation, (43), 47–58. Récupéré de http://communicationorganisation.revues.org/4116.
  • Proulx, S., Millette, M. et Millette, J. (2012). Hashtags et casseroles : de l’auto-organisation du mouvement social étudiant. Wi : Journal of Mobile Media, 6(2), 1–8. Récupéré de http://wi.mobilities.ca/hashtags-et-casseroles-de-lauto-organisation-du-mouvement-social-etudiant/.
    Notes: 2e numéro spécial, Out of the mouth of "casseroles" : textes qui bougent au rythme du carré rouge
  • Millette, M. (2011). Independent podcasting as a specific online participative subculture: A case study of Montreal’s podcasters. Association of Internet Researchers, IR 12.0 Conference : Performance and Participation. Selected papers, 1–13.
  • Proulx, S., Heaton, L., Kwok Choon, M.J. et Millette, M. (2011). Paradoxical empowerment of produsers in the context of informational capitalism. New Review of Hypermedia and Multimedia, 17(1), 9–29. http://dx.doi.org/10.1080/13614568.2011.552646.
Chapitres de livre
  • Latzko-Toth, G., Bonneau, C. et Millette, M. (2017). Small data, thick data: Thickening strategies for trace-based social media research. Dans A. Quan-Haase et L. Sloan (dir.). The SAGE handbook of social media research methods (p. 199–214). Thousand Oaks, CA : Sage Publications.
  • Luka, M.E., Millette, M. et Wallace, J. (2017). Towards ethical digital methods: A feminist perspective. Dans M. Zimmer et K. Kinder-Kurlanda (dir.). Internet research ethics for the social age: New cases and challenges (p. 21–35). New York : Peter Lang.
  • Millette, M. et Rocheleau, S. (2015). Des tactiques de mise en visibilité : regard sur l’usage de Twitter par des acteurs des minorités franco-canadiennes. Dans F. Liénard et S. Zlitni (dir.). La communication électronique : enjeux, stratégies, opportunités (p. 47–58). Limoges, France : Éditions Lambert Lucas.
  • Rocheleau, S. et Millette, M. (2015). Meta-hashtag and tag co-occurrence: From organization to politics in the French-Canadian Twittersphere. Dans N. Rambukkana (dir.). Hashtag publics: The power and politics of discursive networks (p. 243–254). New York : Peter Lang.
  • Millette, M. (2014). Contre-public et médias sociaux : le cas du collectif francophone taGueule! au Canada anglais. Dans S. Proulx, J.L. Garcia et L. Heaton (dir.). La contribution dans l’univers numérique : pratiques participatives à l’ère du capitalisme informationnel (p. 91–102). Québec : Presses de l'Université du Québec.
  • Millette, J., Millette, M. et Proulx, S. (2012). Consommation médiatique et hybridation identitaire : le cas de trois groupes montréalais issus de l'immigration. Dans D. Cogo, M. El Hajji et A. Huertas (dir.). Diasporas, migrations, technologies de communication et identités transnationales (p. 333–350). Barcelone : Presse de l’Institut de la Comunicació, Universitat Autònoma de Barcelona.
  • Proulx S., Millette, M. et Heaton, L. (2012). Introduction. Dans S. Proulx, M. Millette et L. Heaton (dir.). Médias sociaux : enjeux pour la communication (p. 1–7). Québec : Presses de l'Université du Québec.
Livres
Thèses
  • Millette, M. (2015). L’usage des médias sociaux dans les luttes pour la visibilité : le cas des minorités francophones au Canada anglais. (Thèse de doctorat). Montréal : Université du Québec à Montréal. Récupéré de https://archipel.uqam.ca/8050/
    Notes: Directeur de recherche, S. Proulx
Actes de colloque
  • Millette, M. et Rocheleau, S. (2014). Tactiques de mise en visibilité : usage de Twitter par des acteurs des minorités franco-canadiennes. Dans S. Zlitni, F. Liénard, D. Dula et C. Crumière (dir.). Actes du Colloque international Communication électronique, cultures et identités, Le Havre, France, 11-13 juin. Le Havre, France: Éditions Klog.
Rapports de recherche ou techniques
  • Luka, M.E., Wallace, J., Stwert, A. et Millette, M. (2013). The changing visual arts & craft landscape in Canada. Ottawa : Canadian Public Arts Funders.
  • Millette, J., Millette, M. et Proulx, S. (2010). L'attachement des communautés culturelles aux médias : le cas des communautés haïtienne, italienne et maghrébine de la région de Montréal : rapport de recherche.. Cahiers-Médias. (19). Québec : GRM-UQAM/CEM.
    Notes: Groupe de recherche et d'observation des usages et cultures médiatiques (GRM-UQAM); Centre d'étude sur les médias (CEM)
  • Millette, J., Millette, M. et Proulx, S. (2010). L'attachement des communautés culturelles aux médias : le cas des communautés haïtienne, italienne et maghrébine de la région de Montréal : résumé exécutif du rapport de recherche. Québec : GRM-UQAM/CEM.
    Notes: Groupe de recherche et d'observation des usages et cultures médiatiques (GRM-UQAM); Centre d'étude sur les médias (CEM)

Département de communication sociale et publique

Chef de file de la formation théorique et professionnelle en communication, le département de communication sociale et publique offre huit programmes adaptés au premier cycle et une multitude de concentrations et de programmes courts au deuxième et troisième cycles.

Coordonnées

Université du Québec à Montréal
Département de communication
sociale et publique
Pavillon Judith-Jasmin
405 rue Sainte-Catherine Est
Montréal, Québec, H2L 2C4